Séminaire Hinaura -4 & 5 février 2021, Le Bessat


Clique sur les encadrés jaune pour voir le détail. Une erreur ? Un oubli ? > Hop, un double-clic et tu peux corriger !

Ce dont nous avons besoin pour se sentir bien …
Concision dans les propos : prise de paroles la plus ciblée possible
De ne pas être au niveau d’information
Dire les choses de façon bienveillante
Besoin de projection dans le projet futur HINAURA (utiliser le Nous)
Se dire vraiment les choses : pas de consensus mou
Dissocier les missions, le projet, de la personne
Éviter les apartés
S'autoriser à poser les questions, toutes les questions
Ambiance décontractée, mais studieuse
Débattre oui, mais savoir s'arrêter

Craintes…
Tout le monde a fait ce qu’il pouvait, au moment où il le devait, avec les informations qu’il détenait.

Consignes :
  • Mettre en relation l'histoire d'Hinaura et l'histoire de ses acteurs
  • Temps marquants d'Hinaura et en parallèle les temps forts de chacun.e.s
  • Deux timelines : le passé et le futur - Souvenirs du passé / souvenirs du futur
(https://interpole.xyz/?HistoireDe)


NB : cette frise a été retranscrite sur un padlet (voir page accueil du séminaire ou lien direct par Audrey et Nicolas. A nous de nous en saisir et la faire vivre si on le souhaite.

Chacun·a a pris la parole pour expliquer son/ses post-its

Pour le passé

2005 : Rencontres nationales des EPN à Marseille, j’y suis allé avant même d’être en poste de médiatrice numérique. Rapprochement ensuite du réseau des EPN du Lyonnais

Histoires de : partie gauche
Histoires de : partie gauche

Antoine
Points de croisements de nos différentes structures
- biennale Grigny
- CORAIAI 2008
- rencontres régionales Annonay 2011
- Création Scop MedNum
- stratégie Nalee pour un numérique inclusif (2018)
- création Hinaura

Stéphane
2007 : Je faisais de l’EPN mobile, via un camion. Rencontre avec un camion de Zoomacom et Yohan. Début des rencontres avec les acteurs de la médiation numérique.
2016 : CORAIA s’est élargi vers Auvergne, en plus de RA. Il n’y avait plus de financement, mais le réseautage existait quand même.
Confinement mars 2020 : craquage dans le contexte pro, trop de dissensions en interne… Résultat : départ et démarrage en statut d’indépendant.

Dorie
26/12/2018 : dépôt du dossier du Hub, après 2 mois d’écriture/conception
mi-2019 : boire des canons sur les quais
2019 : journée inclusion numérique (bcp de participants) avec la Banque des Territoire, précédé par une grosse engueulade avec Adrien. Marque aussi la naissance de « Et si j’accompagnais ».

Histoires de : partie centrale
Histoires de : partie centrale

Fabien
2013 : Journée CORAIA , découverte du réseau de la mednum
Journée de coproduction des supports pédagogie de « Et si j’accompagnais »

Garlann
dépôt du dossier CORAIA, directement concurrent avec Hinaura. Injonctions inconciliables. Conséquence = départ de ma structure, point de rupture.

Adrien
2017 ou 2018 : réunion à l’Espace Emploi (Guy), négociation avec la Ligue et CORAIA. Écho des discussions de Dorie/fréquence École sur un dossier commun avec Emmaüs Connect. Finalement, tout le monde arrive à se parler
Confinement de mars 2020 : a titre perso prise de recul, à titre pro, bouscule/questionne la place d’Agate dans Hinaura.

Saïd
Avant 2018 : charte Ligue 42 et Zoomacom autour des sujets/projets numériques
Réunion à Grigny pour les esquisses du consortium.
Plus tard, dépôt du dossier aidants connect.

Histoires droite : partie droite
Histoires de : partie gauche

Mathilde
2018 : Prise de poste, découverte du numérique, de la mednum
2020 : contexte Covid dur et pesant, bcp porté et centralisé. Besoin de davantage de monde
2020 : Solidarité numérique, projet épuisant.

Amandine
Février 2020 : prise de poste, Covid ensuite, compliqué de suivre et de raccrocher la dynamique Hinaurau.

Camille
12/12/2018 : 1ère réunion 2018 pour monter le dossier Hinaura
Cotech à Plénussin : 1ère réunion qui a lancé
Oct 2019 – sept 2020 : longue absence maladie, au moment où Hinaura se développait.

Marion
Arrivée en poste 1 semaine avant le lancement d’Hinaura (reprise du poste de Pierre, très impliqué personnellement dans le CRIJE), entrer dans le poste a demandé du temps.
Aujourd’hui, l’inclusion numérique devient un gros projet/sujet en interne.

Bastien
avril 2020 : commencé à travailler pour Hinaura.
2eme visio : me suis senti accueilli
Formation de formateurs : étape forte de concrétisation du projet
Récemment ; tour de France des hubs et Aidants Connect = cool !

Marie
Remplacement Camille sur la FOL 73.
Janvier 2020 : présentation de la formation « Et si j’accompagnais » et Hinaura. Pas facile mais coup de boost pour s’y plonger.
Puis préparation/animation d’une formation avec Mathilde

Alexis
Lien SuperDemain sur le temps d’écran chez les ados.

Pour le futur (1 post-it / personne)

Fabien : événement Hinaura, qui rassemblerait plein de gens, la vitrine du Hub.
Adrien : rencontre régionale Hinaura, avec les gens qui font de la MedNum
Garlann : rencontres des acteurs de terrain (on me parle de CORAIA parce que nostalgie des rencontres)
Camille : bilan d’aidants connect, on aura remporté le marché
Dorie : remporté les 12 sessions d’Aidant connect
Antoine : gagné le marché 4000 CN, on a formé tout le monde et on a renforcé Hinaura avec les nouveaux médiateurs formés.
Stéphane : projet/fonds européen
Mathilde : projet santé, les pro de santé prennent leur part dans la médiation numérique (télémédecine etc..)
Bastien : travail inter-hub dans le cadre de la campagne présidentielle, porter un message commun.

Sur la base des entretiens avec le costrat et questionnaires auprès du cotech

Propostion d'écouter la synthèse en utilisant une grille d'écoute active (https://communagir.org/media/1317/grill-ecoute-active.pdf)
  • ce que j'apprécie le plus
  • ce qui me questionne / me préoccupe
  • les idées que ça me donne

Pour rappel, la carte mentale qui a servi de support est ici (partie droite de la carte ) https://www.mindmeister.com/1769901026?t=QxjPflqSgj

Synthèse en 3 catégories :

1/ Les nœuds


- Reconnaissance et place dans le projet
  • Personnes source : personnes qui en sont à l'initiative, comment les identifier? une histoire commune à écrire?
  • Place choisie / subie / effectivement occupée
  • mission visible / invisible : ex. tisser des réseaux locaux VS animer de la formation


Utilité d'Hinaura :
  • commande institutionnelle, descendante : quelle place pour la structure ?
  • question de la réciprocité pas toujours claire
  • Marque Hinaura?
Gouvernance
  • logiques personne / structure peuvent s'opposer : problématiques dé la continuité notamment
  • modes de décisions ni adaptés ni appliqués
  • asymétrie : tout le monde n'est pas à la même place, problématiques d'accès à l'info non égalitaire, d'accès au financement qui induit des postures / attentes différentes, d'accès aux institutions plus ou moins directs selon les personnes, se pose aussi la question du travail et de l'investissement.
  • légitimité à parler au nom d'Hinaura : qui et quand?


Allier compétition et coopération
  • entre structures
  • entre territoires : articulation entre les territoires
  • entre activités :


Fonctionnement quotidien
  • Goulet d'étranglement chez Agate : surcharge de travail pour Adrien / Mathilde, avant ça chez FE
  • Lieux d'implication pas toujours très clairs
  • Chronophage
  • Circulation de l'info : sentiment de manque d'infos, infobésité, manque d'infos partagées


Diversité des cultures professionnelles / des structures : points de friction parce qu'il y a des cultures qui ont du mal à communiquer, dans le rapport au travail, dans le rapport au réseau

Manque identifié : rencontres régionales

2/ Le positif, ce qui marche bien :


Faire réseau
Dynamique collective : créativité, réactivité, fonctionnement collaboratif, ambiance, plaisir d'être ensemble
Formation : construite en peu de temps et de qualité, génère de l'activité
Liens aux collectivités : nouveau public
Création de communs : commun numérique , projet fait en commun et protégé comme tel


3/ Les alertes :


- Signes de burn out : problème collectif, systémique
- Manque de vision commune construite dans la transformation de la commande institutionnelle, des choses écrites pas eu le temps d'être partagées, confrontées, il y a une vision commune mais il manque une validation du projet porté en collectif.
- Manque de temps de bilan / régulation / réajustement régulier collectif : manque ritualisation / sanctuarisation de ces temps.

TOUR DE RÉACTIONS & ÉCHANGES


Dorie
Réactions à la synthèse mais aussi à l'histoire : problème de vision commune, sur l a diversité des cultures personnelles, peut-être pas pris le temps de confronter
Pas de côté de FE sur ce sujet de l'inclusion numérique, envie était de mettre le savoir faire de l'ingénierie pédagogique et du livrable, de l'évenementiel au service du projet
Pas la même culture de 'linclusion numérique
Question politique de l'inclusion numérique, choix portés par l'Etat
Quel regard sur les enjeux ?
Question du modèle économique pas pensé
Au départ : 480K / 10 mois pour fonction : déployer des actions
Du coup faibles sur la direction de projet
Ticket de démarrage mais pas la suite
Enjeu des deux jours : créer un modèle économique, pas payés pour faire du réseau

Garlann
Attention particulière sur les burns out, difficultés de circulation de l'info, etc
Rejoint ce que dit Dorie, le hub s'est fait un peu bouffé par les sollicitations de l'Etat
Il fallait être présent au détriment des projets sur les terrains
Aucune articulation avec les hubs, les conseillers, les tani : aucune cohérence
L'enjeu des hubs était de donner de la cohérence sur les politiques publiques d'inclusion numérique sur les territoires, l'Etat n'en a pas donné les moyens au hub

Caroline
Culture professionnelle
Personnel / Structure
Donner du sens, ce qui nous porte, la vision commune qu'on a, au delà de nos divergences professionnelles
Forces vives du réseau et dans des écosystèmes extérieurs à Hinaura : mettre de côté les guerres de tranchée
Questionnement sur le manque de régulation : pourquoi pas pensé, manque de temps, d'outils?

Adrien
Élargir le champs des acteurs impliqués dans Hinaura a conduit à un cadre de confiance un peu dépassé : quelle info partager à quel moment avec qui ?
Aspiré par les sollicitations nationales, représentation
Désaccord majeur avec les politiques

Camille
Synthèse représentative
Abandon des accompagnements, de l'humain, des réseaux, de partir de l'existant, au profit de la place de "bras armé" de l’État
Perdus dans les déploiements du Pass sur les territoires, NEC, Aptic
Éloignement de ce qui s'était imaginé pour Hinaura

Mathilde
Reconnaissance au niveau des collectivités
Rôle des politiques publiques de mettre de l'argent sur le sujet de la médiation numérique

Amandine
Problème de l'accès à l'information
Besoin de ce temps collectif pour raccrocher et comprendre où chercher/trouver l'info, faire le point sur ce qui est important à saisir

Saïd
Se questionne sur le manque de vision collective
Vision pas mise en perspective, en débat réel : insatisfaction à ce niveau
Raté l'essentiel : trouver du sens à faire réseau, s'acculturer à faire réseau
Questionnement sur les positionnements différenciés (différence de culture professionnelle)
Burn out aurait pu être appréhendé en amont en se répartissant mieux les tâches en matière de portage (ex. fonctions support de la Ligue)

Antoine
Attention aux corrélations pas toujours justifiées, burn out pas uniquement structurel à Hinaura : systémique
Besoin de clarifier le passé pour construire un avenir commun, pas assez fait et reste à faire
Pourquoi on s'est réuni et on a envie d'aller plus loin ensemble
Comment on gère le collectif, comment on défend les intérêts communs de cette marque "Hinaura"
Relations aux collectivités, pass num etc : découverte de fonctionnements de collectivités aberrants

Grosse question sur rendre visible l'invisible : enjeu là dessus
Organisation : vrai problème de méthodo sur les ordres du jour

Bastien
Salue la considération pour la place de l'humain, respect de l'humain
Questionnement sur le partage d'infos : problème des apartés
Costrat trop étroit, cotech trop large
Outil de partage d'infos pas bien dimensionné par rapport à ça
Calendrier partagé
Problème de temps pilotage opérationnel / stratégique : il faudrait deux instances séparées
Assouplir la manière de participer (ex. événements étudiants, organisateurs hard/soft)

Stéphane
Identité commune
Est resté un ADN commun, visée commune malgré tout ce qui a pu se passer aux échelons micro / macro
Expertises de personnes au service de structures
Réaffirmer l'identité commune suite à la rupture subie par les injonctions nationales
Vision systémique, lien entre les questions

Marie
C'est quoi Hinaura pour les personnes à qui on s'adresse sur le terrain?
Point de vue de technicienne
Difficulté, qu'est ce que c'est Hinaura concrètement sur le territoire

Fabien
Est clair sur sa compréhension d'Hinaura et de son rôle

Marion
Pas facile de passer à la fin du tour de table. Je m’abstiens.

ECHANGES

On a été faibles sur la direction de projets
Impensé du modèle éco : nos structures n’ont pas le même modèle éco.
On ne sera jamais payé pour faire du réseau, donc nos temps de travail réseau doivent être financé par des projets qui rapportent de l’argent > c’est donc du business, donc réponse marketing.

Un Hub doit faire le lien entre les territoires, les structures, les projets… L’État a mal joué et le Hub n’est pas devenu le passage obligé de toutes les politiques publiques de la MedNum .

Animation du genre débat mouvant (https://www.metacartes.cc/faire-ensemble/recettes/debat-mouvant/)

Les arguments des "Cap"
- 2020 : j'ai appris à prendre des risques pour avancer- Braver des peurs. Ne pas s'interdire une direction qui ne satisfait pas pleinement. Nouveaux horizons.
- Expérience de Coraya : on a dit stop par rapport à la région pour dépolitiser, et le réseau est resté!+1
- Si on a pas de sous on n'avancera à rien.
- Repartir de zero pour améliorer la place de chacun et mieux réfléchir à plusieurs
- Parce qu'Hinaura n'est pas une fin en soi
- Si pas pertinent, je me battrais pas pour une nouvelle structure avec un modèle eco...Savoir lâcher l'affaire
- Je serais prête à sortir d'Hinaura en cas de désaccord
- Ne vaut pas le coup de se sacrifier pour un truc qui n'a pas produit tant de choses
- Si pas de projets concrets
- Les pol. publiques se feront même sans Hinaura maintenant qu'elles sont impulsées
- Si je n'adhère plus au commun/philosophie...
- Les communs bcp en parlent et peu en
font... C'est une question à se poser...
- Question n'est pas Hinaura ou pas Hinaura en terme de ressources c peanuts
- Pas besoin d'une marque pour bosser avec les starts up
- Si Hinaura mourrait, on aurait des choses à laisser au territoires- compostables et digérables par le territoire. Si demain ça disparait, qu'est-ce qui resterait de nos actions.
- Les hubs, c'est Macron et donc ça va être déconstruit, et donc on va disparaitre
- Pas d'accord sur l’échelon de la grande région
- Le réseau doit être autonome : modèles eco qui s'affranchissent du marché. Etre indépendant : construire des pol. structurante.
Poupées russes du réseau : depuis le public jusqu'aux réseaux. Des réseaux d'experts au service du projet, pour ne pas être à la merci des pol. publiques

Les arguments des "pas cap"
- Tout n'est pas à jeter sur ce qui s'est passé. Des choses à améliorer et à changer. Tournant à prendre, mais pas la fin
- Trop de rêve sur la partie politisée ou non! Pas cap que les pol. d'inclusions numériques se fassent sans Hub qui ont toutes leur pertinence
- Pas le moment de le faire, trop de rêves à partager
- On n'est pas allé au bout d'une dynamique qui est lancée : temps perdu si on reconstruit de zero!
- Rien à foutre d'Hinaura mais je suis un mauvais perdant et je ne veux pas perdre ce pour quoi on est là
- Pas cap de mettre fin à "Et si j'accompagnais" car en train de devenir un commun, et qui est prêt
- Parce que le temps de faire connaitre le réseau est hyper long
- Parce qu'on a été à l'origine de la politique publique de la mediation numérique- la med num c'est un travail de fond : ça fait 15/20 ans
- Débile de s'arrêter en cours de chemin pour nous Ligue qui sommes en train d'embarquer les fédérations d'éducation populaire sur la région : on est engagés!
- Belle dynamique, collectif à ne pas laisser au moment où le sujet devient à la mode et qu'il peut être récupérer par les starts up
- Besoin de renouveau dans nos modes de gouvernance. Besoin d'une hybridation et d'agilité
- Valeur composée par les experts d'Hinaura
- Expertise d'accompagnement pas transmis
- Ne pas se faire manger la laine sur le dos par des gens qui ne partagent pas nos méthodos ou notre expertise
- Mettre fin : qu'est-ce que ça veut dire? Soyons Cap, quoi qu'il arrive !!!
- Les hubs mettent du liant, l’échelon régional est le bon : renforcer le contexte
- On a candidaté sur 12 hubs régionaux sur 14. Et si j'accompagnais deviendra le 1er hub des hub avec une force pol. dans le hub
  • Pas la Bretagne...
- Besoin de ressources pour travailler sur le commun, on a positionné des ressources d'Hinaura
- Les hubs ne sont pas que des bras armés des pol.publiques : 10 hubs, 10 projets différents
- 2e vague de Hub = appel à manifestation d'intérêt
- A changé
- Hinaura : le meilleur dossier, mais territoire trop grand
- Marché aidants connect a été profilé par
rapport à "Et si j'accompagnais"
- Comment travailler avec l’État de façon positive (copains d'Oriane, de Cédric...)

Hum hum, ce qui s'est passé au Bessat... reste au Bessat !!